Prendre sa retraite en Thaïlande : Mode d’emploi

Plus que jamais, il est aujourd’hui nécessaire de bien penser sa retraite.

Avec un coût de la vie bien moins élevé qu’en Europe et un environnement sécurisant, la Thaïlande ouvre de nouvelles perspectives pour les retraités.

Ils sont plus de 20 000 Français à avoir franchi le cap et s’être offert une vie de rêve au soleil. Serez-vous les prochains ?

Pourquoi prendre sa retraite en Thaïlande

Prendre sa retraite en Thaïlande

De plus en plus de Français font le choix de l’expatriation en Thaïlande pour la retraite. Les raisons sont multiples et bien légitimes.

Parmi les atouts d’une retraite en Thaïlande, on retrouve :

  • Le faible coût de la vie en Thailande
  • Le prix de l’immobilier abordable
  • Des villas et appartements de haut standing
  • Un climat agréable
  • Un cadre paradisiaque
  • Une fiscalité avantageuse
  • Des infrastructures médicales modernes
  • Forte communauté d’expatriés français 
  • Un décor de rêve
  • Un pays moderne et sécurisé
  • Richesse culturelle et touristique
  • Contexte politique et social favorable

Le budget au quotidien pour un retraité en Thaïlande

La chose la plus frappante lorsque l’on arrive en Thaïlande, c’est le coût de la vie très faible, soit environ 3 à 4 fois moins élevé qu’en France.

Cela permet aux retraités français qui veulent prendre leur retraite en Thaïlande de vivre de façon aisée. Avec la retraite, on constate souvent une diminution des revenus.

Ici, vous ne ressentirez pas cette diminution, et au contraire, vous ferez partie des nantis du pays.

En s’installant en Thaïlande, votre pension vous permettra de profiter d’une vie faste et aisée. Vous pourrez acheter une villa en bord de mer avec piscine, un appartement de grand standing dans une résidence de luxe, pour un montant très inférieur au marché occidental.

Vous pourrez même vous entourer de personnel pour vous aider à l’entretien de la maison. En effet, le salaire moyen en Thaïlande est de 180€ par mois. Le rapport qualité-prix est ici imbattable.

Quant au budget au quotidien, les courses, les achats divers, les activités ne seront plus un frein. Vous profitez de produits frais à bon marché pour manger sainement et rester en bonne santé.

Vous pouvez rester actif en participant à de nombreuses activités pour un tarif dérisoire. Les transports privés et vols intérieurs sont bon marché également, permettant de découvrir l’ensemble du pays facilement.

Un trajet en bus de Bangkok à Pattaya coûte 4€. Le taxi qui relie l’aéroport à la Capitale vous prend 6€. Un aller/retour en avion Bangkok/Chiang Mai se situe autour de 50€. À ces prix-là, il serait dommage de passer à côté de cette civilisation millénaire, offrant tant de richesses culturelles à découvrir.

Vous n’hésiterez plus non plus à vous offrir des sorties au restaurant. La note s’élève à 4 ou 5€ lorsque vous choisissez un restaurant avec service. Si vous préférez manger un plat  thaï dans un street food, il ne vous coûtera que 1 ou 2€.

Prendre sa retraite en Thaïlande, c’est avoir l’opportunité de vivre confortablement dans un cadre privilégié.

L’immobilier à petit prix

Retraite en Thaïlande

Devenir propriétaire pour votre retraite ou investir en Thaïlande est l’une des meilleures options pour valoriser votre patrimoine.

Très accessibles, les villas dans les stations balnéaires font le bonheur des retraités français. Vous devenez propriétaire à petit prix d’un bien d’exception, idéalement situé. La communauté de retraités français est notamment présente dans les villes de Bangkok, Phuket, Pattaya, Hua Hin et Koh Samui

Des conditions de vie privilégiées

Les retraités français installés en Thaïlande ont bien compris tout l’intérêt de vivre au Royaume de Siam. Ils bénéficient d’un climat chaud toute l’année, de décors paradisiaques, de plages aux eaux cristallines.

Des conditions idéales pour une retraite tout en douceur. C’est un cadre privilégié pour rester actif, nager, marcher, découvrir et s’émerveiller.

Les Français qui prennent leur retraite en Thaïlande ont tendance à privilégier l’achat de villa ou d’appartement dans la capitale, Bangkok, ou dans des stations balnéaires où la vie est douce, comme Pattaya, Phuket ou Hua Hin.

L’île de Koh Samui, avec son cadre enchanteur, tente également les retraités à la recherche de calme, d’authenticité et de dépaysement.

Des soins médicaux de qualité

La Thaïlande a énormément investi dans son système médical, devenant ainsi très rassurante pour les retraités qui souhaitent s’installer. Les établissements de soins sont modernes et performants.

Vous pourrez vous orienter les yeux fermés vers le Bangkok Hospital, Bumrungrad et Samitijev. Sur place, un service d’interprète est même disponible. Les tarifs sont compétitifs.

Le matériel utilisé est à la pointe de la technologie, permettant des analyses et des soins de qualité. Le personnel médical est formé aux États-Unis ou au Japon et sera tout à fait capable de prendre en charge vos problèmes de santé.

La Thaïlande est d’ailleurs une destination bien connue pour le tourisme médical. Soyez rassuré, votre santé sera une priorité. Les retraités français auront une vie douce et sereine en Thaïlande en coulant des jours heureux.

Un pays stable

Visa Retraite en Thaïlande

La Thaïlande est dotée d’un système financier, politique et social relativement stable. Pas de crise monétaire. Pas de sentiment d’insécurité.

ous pouvez vous promener sans avoir peur de vous faire agresser. Pas de tensions sociales. La population est accueillante et respectueuse. Il est facile de cohabiter avec le peuple local.

La fiscalité y est particulièrement avantageuse pour les retraités qui souhaitent constituer un patrimoine immobilier en Thailande ou profiter de revenus immobiliers sur place.

Être à la fois retraité et investisseur en Thaïlande est le combo gagnant. Vous vivez dans une villa agréable. Vous avez la possibilité de devenir propriétaire d’un bien d’exception que vous pourrez mettre en location pour vous assurer des revenus réguliers et conséquents.

En effet, n’oubliez pas que la Thaïlande est l’une des destinations préférées des touristes. Le marché locatif est très dynamique, vous assurant des loyers faciles et une vie encore plus confortable.

Les démarches légales pour prendre sa retraite en Thaïlande

Le gouvernement thaïlandais facilite l’installation des retraités dans le pays. Pour prendre sa retraite en Thaïlande, la première des choses à obtenir est un visa.

Il existe deux formes de visas les plus répandus.

Le visa d’un an reconductible : Visa Non-Immigrant O-A


Les retraités étrangers peuvent obtenir un visa avec de multiples entrées, appelé visa O-A. Il est valable une année et peut être reconductible. À partir de la deuxième demande de ce type de visa, un dépôt bancaire de 800 000 bahts dans une banque en Thaïlande est obligatoire. La demande se fait à l’Ambassade de Thaïlande. Vous obtenez la réponse sous 48 heures.


Vous devrez fournir :

  • votre passeport
  • une photo d’identité
  • un certificat médical
  • un extrait de casier judiciaire
  • un justificatif de domicile en France
  • un justificatif bancaire avec un solde en banque de 24 000 euros par demandeur (48 000 pour un couple avec un compte joint). Attention : l’Ambassade n’accepte pas que ces fonds soient sur un PEL ou une assurance vie.
  • l’attestation d’assurance maladie

Le visa longue durée : “Non-Immigrant O-X”

Depuis le 22 novembre 2016, un visa longue durée peut être délivré. Le visa « Non-Immigrant O-X » permet aux personnes de plus de 50 ans de séjourner en Thaïlande pour une durée de maximum de 10 ans (5 ans, renouvelable une fois pour la même durée) en Thaïlande.

Ce visa à entrées multiples a pour but de faciliter la venue des retraités pour un long séjour.

Il est réservé aux ressortissants de l’un des 14 pays partenaires (France, Allemagne, Australie, Canada, Danemark, États-Unis, Finlande, Italie, Japon, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède et Suisse).

Vous pouvez faire la demande à l’Ambassade de Thaïlande à Paris. Les frais de visa sont de 10.000 bahts (environ 300 euros).

Il faut cependant remplir certaines conditions. Vous devez :

  • être âgé de 50 ans et plus
  • être titulaire de l’une des 14 nationalités autorisées
  • déposer dans une banque thaïlandaise au moins 3 millions de bahts (soit un peu plus de 75 000 euros) ou être titulaire d’un compte bancaire dans une banque thaïlandaise provisionné d’au moins 1,8 millions de bahts et avoir des revenus annuels d’au moins 1,2 millions de bahts. 
  • ne pas être toxicomane ni porteur d’une maladie contagieuse (lèpre, tuberculose, éléphantiasis et syphilis). Certificat médical à fournir.
  • être titulaire d’une assurance médicale thaïlandaise pendant toute la durée de leur séjour, pour couvrir les éventuels frais médicaux et hospitalisations.
  • avoir un casier judiciaire vierge de tout délit ou crime

> Consultez les conditions d’obtention et les documents requis sur le site de l’Ambassade Royale de Thaïlande.

Rejoignez la discussion

Comparer les annonces

Comparer