Choisissez votre devise

Louer son bien immobilier sur Airbnb est-il légal en Thaïlande ?

Airbnb Thailande

La Thaïlande attire chaque année des millions de voyageurs, une manne pour l’industrie du tourisme et de la location immobilière.

Profitez du dynamisme de cette destination et devenez propriétaire d’une magnifique maison ou d’un appartement en Thaïlande pour bénéficier de revenus complémentaires. 

Nombre de propriétaires mettent leur bien en location sur la plateforme Airbnb.

Mais est-ce vraiment légal ? Quels sont les risques encourus ? Et quelle est la solution pour toucher ses revenus locatifs en toute légalité ?

Louer son bien immobilier sur Airbnb est légal, mais…

Air Bnb Thailande
Villa Typique en Thaïlande avec piscine

Commençons par un petit rappel de la législation pour la location touristique en Thaïlande. Vous avez effectivement le droit de louer votre maison ou appartement par Airbnb, mais à une condition, et cette dernière est de taille.

Si vous êtes propriétaire en Thaïlande ou souhaitez le devenir, la première chose à savoir est que la location pour une durée de moins de 30 jours n’est autorisée que pour les établissements agréés, avec licence hôtelière. Les conditions définies dans l’« Hotel Act » de 2004 sont très claires en la matière et ne laisse aucune possibilité pour les particuliers souhaitant louer leur logement sur Airbnb, ou sur toute autre plateforme, pour une durée de 7 jours par exemple. 

Cette disposition est imposée par le gouvernement, car les chambres louées sur une base quotidienne ou hebdomadaires portent préjudice à l’hôtellerie.

En revanche, la location est tout à fait légale pour une durée supérieure à 30 jours, même via la plateforme Airbnb.

Par conséquent, louer son bien immobilier en Thaïlande sur Airbnb est tout à fait légal, mais à la condition de le louer pour un séjour de plus d’un mois.

Airbnb, la référence pour la location en Thaïlande ?

Airbnb est devenu la plateforme de référence pour louer son logement pour une courte durée partout dans le monde.

Pour les locataires, c’est une alternative intéressante aux hôtels et autres guesthouses. C’est simple, intuitif et permet aux propriétaires d’accumuler des revenus locatifs facilement. 

Mais en Thaïlande, cette plateforme a ses limites. Les propriétaires qui contournent la législation prennent des risques énormes en louant leur logement sur Airbnb pour une courte durée. 

Pourtant Airbnb n’est pas réservé à des séjours de courte durée. Pour des séjours de plus d’un mois, vous pouvez tout à fait mettre en location votre bien immobilier sur la plateforme, et ce, en respectant la réglementation thaïlandaise. Il est donc faux de dire que Airbnb est illégal en Thaïlande.

Les risques encourus si vous louez votre bien immobilier en Thaïlande par Airbnb

AirBnb Legal Thailande

Les propriétaires non thaïlandais qui louent leur bien immobilier pour une courte durée, sans licence hôtelière, s’exposent à des poursuites, des amendes conséquentes par jour de location et une condamnation pouvant aller jusqu’à un an de prison.

De nombreuses perquisitions sont effectuées par la police, notamment dans les condominiums, pour identifier ces locations illégales. 

Le risque est trop important pour contourner la loi. Heureusement, d’autres alternatives, et elles tout à fait légales, s’offrent à vous.

Un assouplissement des règles pour les propriétaires de villas 

Face au poids que représente Airbnb sur le marché du tourisme, des négociations ont été menées avec le gouvernement pour trouver un consensus.

Dorénavant, les propriétaires de maisons ou de villas en Thaïlande pourront louer leur bien pour une courte durée, mais à la condition qu’ils s’enregistrent auprès du Ministère du Tourisme et que leur logement réponde à un cahier des charges précis.

Les propriétaires non thaïlandais, d’appartements ne sont pas concernés par cet assouplissement et sont soumis à l’interdiction de louer leur bien immobilier pour un séjour de courte durée.

Location AirBnB Legal Thailande Immobilier

Louer son bien en Thaïlande en toute sécurité

Afin de respecter la réglementation thaïlandaise, deux options s’offrent à vous : 
  • Louer votre logement pour plus d’un mois. En effet, la location longue durée est une solution très avantageuse. Nombre de touristiques retraités viennent profiter du soleil six mois par an. Les expatriés et les « digital nomads » sont eux aussi des clients potentiels qui vous assureront des revenus locatifs récurrents. Sur certaines destinations comme Phuket, trouver un locataire permanent peut s’avérer tout aussi lucratif que la location courte durée.
  • Investir dans des résidences hôtelières qui elles, bénéficient de la licence hôtel, sésame pour le marché locatif de courte durée. De nombreuses résidences haut de gamme proposent des appartements qui feront le bonheur des touristes pour un séjour de 2, 3 ou 7 nuits.

Avantages de l’investissement immobilier locatif en Thaïlande

L’investissement immobilier locatif est la meilleure façon de louer son bien immobilier en Thaïlande. Que ce soit sur Bangkok, Phuket, Pattaya ou encore Koh Samui, le marché est très rémunérateur et garantit des revenus locatifs réguliers

Les résidences hôtelières ont de quoi séduire l’investisseur étranger qui souhaite gagner de l’argent. Les avantages sont nombreux :

  • vous n’avez pas besoin d’être sur place. La résidence gère toute la logistique d’accueil et de séjour de vos clients
  • la qualité des infrastructures proposées
  • les garanties locatives, et ce, que votre logement soit occupé ou non
  • les prestations haut de gamme.

Si vous êtes investisseur, il serait dommage de vous laisser freiner ou de craindre la réglementation thaïlandaise. Devenir propriétaire et louer son bien en Thaïlande est tout à fait légal et surtout très lucratif.

Investissez en toute confiance dans une résidence hôtelière qui vous apportera à la fois simplicité et revenus complémentaires, en toute légalité.

Rejoignez la discussion

Comparer les annonces

Comparer